∞ Otaku World ∞
Inscrivez-vous pour profiter de toutes les options du forum, ainsi que pour appartenir à la grande famille des Otakus!
∞ Otaku World ∞

Bienvenue dans un monde où tu pourras être toi-même et vivre ouvertement tes passions ! Ce forum est tourné vers la culture asiatique, particulièrement japonaise, mais tu es libre d'innover !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire de l'Ombre - Prologue

Aller en bas 
AuteurMessage
Gajeeloup
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 308
Points : 1699
Réputation : 52
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: L'histoire de l'Ombre - Prologue   Ven 10 Mar - 15:10



C'était la vingtième nuit de décembre. L'un des samedis soir si faussement prometteurs avait glissé en douce vers le dernier dimanche de l'avent.
Les gens vadrouillaient toujours entre les restaurants et les bars, tout en maudissant les violentes chutes de neige qui avaient attaqué la ville tantôt.
La température stagnait au-dessous de zéro, et tout ce qui restait de cette ambiance de noël, c'étaient une boue grise sur des plaques de verglas et des lacs de neige fondue.
Je gisais par terre, à demi conscient. Le froid me pénétrant la peau comme une aiguille chauffé à blanc, tandis que ma vision se brouillait regardant cette chose informe crier
mon nom et me tendant sa main. Je sombrais dans l'inconscience, tout en me remémorant ce qui m'avait amené à ce moment.

Il faut remonter 8 ans en arrière.

J'ai vécu une première moitié d'enfance assez calme. J'étais assez grand pour mon âge,les cheveux brun et bouclés, des tâches de rousseur autour du nez, une peau métissé.
Également assez timide comme bonhomme, je n'osais pas trop aller vers mes camarades, mais néanmoins je n'étais pas associable. J'avais des amis avec qui jouer et rigoler.
En y repensant je pense que jusque là ma vie était heureuse et simple. Moi et ma mère vivions en bordure de la ville. Quant à mon père, je ne l'ai jamais connu.

Puis arriva mon dixième anniversaire. J'avais commencé cette journée avec le sourire. Mon ventre m'avait réveillé avec des gargouillis, avant de sentir les pancakes
que préparait ma mère pour mon petit déjeuner. Une bonne odeur, rien de tel pour réveiller un petit garçon gourmand.
Après voir dévoré ce copieux déjeuner, le ventre plein, j'ai pris mon vélo pour me rendre à l'école. Mes amies m'avais attendu près
de l'école pour me souhaiter un joyeux anniversaire. Le reste de la journée ce passa agréablement bien, la maîtresse avait même réservé une petit demi-heure pour le goûter en fin de journée pour célébrer mes dix ans. Après que l'école fût finis, j'ai fais un petit bout de chemin avec mes amies, jusqu'à ce que nos routes se séparent pour rentrer chez nous.
Ce fût lorsque je me suis retrouvé seul, avec le silence après cette journée agitée, que j'eus cette petite boule au ventre et cette impression que si je rentrais chez moi,
cela allait complètement chambouler ma vie, que tout allait changer. Mais j'étais jeune, je n'avais pas compris cette avertissement que m'envoyais le destin.

Une fois arrivé, ma mère m'attendait au pas de la porte, avec une mine triste et inquiète. Elle m'ouvrit la porte, et en rentrant, des hommes habillé élégamment était assis sur les fauteuils tenant des cahiers dans leurs mains. L'un d'eux me dévisagea du regard. J'eus un peu peur et me réfugia derrière ma mère qui me consola et m'invita à m'asseoir avec elle à côté d'eux.
Le premier des hommes en costumes à parler avais une cicatrice à côté de l'œil, il venait de terminer d'écrire des notes sur son cahier, et releva la tête. Il avait effectivement une belle
cicatrice à côté de l'œil, mais assez étrangement il dégageait une aura positive, presque rassurante. Il me regarda et me fit un sourire, ce qui me mit un peu plus à l'aise, puis il me parla.

« - Tu es... Julien n'est-ce pas ? » demanda-t-il avec un air recherché de gentillesse.

J'acquiesçai d'un timide hochement de tête.

« - Très bien Julien, permet moi de nous présenter. Je suis Arthur. Nous tous ici sommes des cadres, nous représentons une école spéciale.»
En me montrant ses collègues d'un geste ample de son bras, le doigt tendu.

« - Une école spéciale ? » m'inquiétais-je.

« - Ce n'est pas une école pour les fous dit-il en rigolant, mais pour des personnes présentant des... dispositions particulières. Il se rapprocha de moi. Vois-tu il existe des personnes rare en ce monde, qui sont unique en leurs genre, notre école les recrute pour leurs permettre de développer ce talent. »

« - J'ai un talent rare ? Comment le savez-vous ? » dis-je d'un ton sceptique, interrogateur

« - Et bien selon nos informations, il est certains que tu possède un talent très intéressant, que tu ignore toi-même.»
Il se redressa sur son fauteuil et se remis à écrire quelque note sur son cahier et a échanger des mots avec ses collègues, m’ignorant tout d’un coup,

Je regardai ma mère qui, bizarrement semblait assez calme, voir rassurée. Cet Arthur à quand même avoué connaître des choses sur moi que j’ignore. Comment est-ce qu’il sait ? Qui étaient ses hommes en fin de compte ? Est-ce qu’elle les connaissait ?
Comment eux la connaisse ? J’ai pris mon courage et regarda ma mère.

« - Maman... Est-ce que... tu connais ces hommes ? » commençai-je timidement.

Ma mère me regarda, surprise par cette question soudaine. Ses yeux s'humidifièrent, elle était sur le point de pleurer mais elle se reprit. Elle prit une inspiration et m'avoua que ce talent m'avait été légué par mon père. Elle m'avait rarement parlé de mon père et je n'avais jamais trop cherché à en savoir à son sujet. Mais cette révélation attisa ma curiosité.
Je lui demandai de s'expliquer.

« - Ton père à lui aussi fait partit de cette école et moi de même, c'est là-bas que nous nous sommes rencontrés. »

L'un des cadres, celui m'ayant dévisagé, coupa ma mère et lui parla d'un ton sec, comme s'il la jugeait d'un crime. Je ne l'aimais déjà pas celui-là.

« - A ce propos, savez-vous où est votre mari ? »

Ma mère la fusilla du regard et lui répondit d'un ton tout aussi sec, ce qui était rare.
« - Je n'en ai aucune idée, il est partit sans rien dire du jour au lendemain. Vous vous doutez de pourquoi. »

Arthur sembla ennuyé du comportement de son collègue, et lui fit remarquer.

« - Ça suffit Jonas ! Nous ne sommes pas ici pour ça ! Pas maintenant ! Notre priorité et le garçon pour le moment. »

J'ai compris que cet homme, Arthur, devait être leur chef car ce « Jonas » le défia des yeux justes après puis recula à contre-coeur.
Il semblait contrarié tout de même.

La suite de la discussion reste floue dans mon esprit, mais au final, les cadres m'avaient invité à intégrer leurs écoles.
Ils m'avaient soutenu que d'autre enfants de mon âge y était également inscris et que j'allais bien m'entendre avec eux.
Je trouvais quand même cela bizarre. Il ne me semblait pas avoir en moi un talent rare. Je me trouvais normal. Sans plus.
Un enfant lambda, comme il y en des millions sur terre. Les hommes en noirs sont finalement partit.
Arthur m’avais laissé sa carte pour que je l’appelle si j’avais pris ma décision. J’ai alors passé le reste de la soirée à discuter
avec ma mère sur l’école et au petit matin, j'ai appelé Arthur, j’acceptai d'y aller, par curiosité. Ma mère et mon père y avait
étaient inscris. Et en parlant de mon père, je voulais en savoir plus à son sujet, ma mère avais refusé de m’en dire plus la veille.
Je fis alors ma valise, embrassa ma mère et dans la foulé rejoignit les cadres dans leurs voitures qui venaient d’arriver.

_________________

TOBE FLY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuuketsu
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 254
Points : 1542
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 18
Localisation : Dans un fauteuil (relativement confortable)

MessageSujet: Re: L'histoire de l'Ombre - Prologue   Sam 11 Mar - 3:29

C'est assez différent de ta première version mais elle semble tout aussi intéressant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhist
Addict
Addict
avatar

Messages : 1781
Points : 3257
Réputation : 95
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 25
Localisation : Quelque part entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L'histoire de l'Ombre - Prologue   Jeu 20 Avr - 20:23

C'est une bonne introduction pour lancer un reboot ça ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de l'Ombre - Prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de l'Ombre - Prologue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Otaku World ∞ :: Vos créations :: Ecriture :: Fanfic spéciale forum-
Sauter vers: