∞ Otaku World ∞
Inscrivez-vous pour profiter de toutes les options du forum, ainsi que pour appartenir à la grande famille des Otakus!
∞ Otaku World ∞

Bienvenue dans un monde où tu pourras être toi-même et vivre ouvertement tes passions ! Ce forum est tourné vers la culture asiatique, particulièrement japonaise, mais tu es libre d'innover !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manipulation du destin. ⑥

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaylina
Assidû(e)
Assidû(e)
avatar

Messages : 220
Points : 1505
Réputation : 75
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18
Localisation : France.

MessageSujet: Manipulation du destin. ⑥   Lun 20 Juil - 14:49



 J’entendais quelque chose de bruyant… J’étais encore endormie et ne pouvait pas distinguer d’où venait le son, mes yeux s’ouvrait doucement, légèrement aveuglés par la lumière du jour traversant les vitraux. Je sentais peu à peu mes membres se réveiller et bouger, le sol en dessous de moi était si froid, j’étais parterre mais quand m’étais-je endormie ? Après quelques secondes d’émersion je pouvais enfin distinguer chaque son, celui… des hélices d’un hélicoptère, j’étais pratiquement sûre qu’ils étaient plusieurs à voler au dessus de nous. Tous ceux autour de moi étaient réveillés, mais une chose m’interpellait plus que les autres ; ma tête était posée sur quelque chose, et mon corps était recouvert. Je tournais la tête vers Chi et Baki, qui avait toujours la tête plongée dans les livres, puis regardais les autres. La fatigue était présent sur leur visage, leur cernes étaient si bleues…Je levais la tête et reconnaissait un visage.

Neko – Enfin réveillée ? Préviens-nous avant de t’écrouler ainsi la prochaine fois.
Kaylina – Je me suis endormie…mais à quel moment ? Et vous alors, ça fait longtemps que vous êtes réveillés ?!
Mao, souriant – Tu lisais puis tu es tombé  d’un coup, même nous, nous n’avons pas compris. Nous n’avons pas encore dormis, les hélicoptères qui sont passé sont sûrement ceux du président.
Neko – En revanche si tu pouvais te lever que mes cuisses respirent ce ne serai pas de refus, je ne les sens vraiment plus !

J’avais donc été si nulle et faible ? Ils avaient luttés toute la nuit alors que moi, je m’étais simplement écroulée. J’avais vraiment l’impression de les avoir abandonnés cette nuit là.

Kaylina – Ah…Ah oui ! Excuse-moi.

Je me levais et aussitôt fait, sentais une présence derrière moi et des mains me « pouic ».

Baki – Mohhhh… Je m’attendais à plus gros ! Déçus. « Pouic-pouic-pouic-pouic »
Kaylina – BA-BAKI-SENPAI ?! Arrête-ça, ce ne sont pas des jouets !
Yuuko – Elle m’a fait ça toute la nuit ! ( ;TT3TT)/

 Je me débattais et courrais derrière Mao, comme par réflex, et lui tournait autour poursuivit par Baki quelques minutes. Je voyais des sourire sur leur visages, certainement qu’ils en avaient besoin avec ce qu’il se passait… Nous décidions donc de rester encore quelques jours dans l’enceinte du lycée.


...

 Six jours étaient passés, 8 depuis la morts de mon père et 3 semaines depuis la détection du virus… Nous avions soif, chaud, faim et la fatigue prenait de plus en plus le dessus, la nourriture de la cantine avait moisie, l’eau du robinet était infectée… Nous n’avions plus d’autres chois que de laisser tomber cet endroit, tous les livres sur la médecine avaient étés lus et traduit mais il n’y avait absolument rien. La moindre heure pouvait compter, le seul point positif était que Yami semblait s’être remit de son début d’infection.

Chi – Nous devon sortir, sinon, nous allons tomber malade à notre tour.

Yami fermait la bibliothèque à clé et nous jetions un dernier regard désespéré à l’endroit, avant de se séparer et de rentrer chez nous. Neko, qui n’avait plus personne avec qui vivre s’installait chez nous. Qu’allions-nous faire à présent ? Se laisser mourir était bien trop facile, je ne pouvais me résoudre à ça.

2 jours plus tard.
Musique d'ambiance y


 J'étais dans la cuisine et je préparais le repas, je coupais les légumes, faisais chauffer l'eau et ajoutait du bouillon. Je sentais une présence et me retournais, trouvant Yuuko dans l'encadrement de porte, son visage remplie de tristesse... À quoi pensait-elle à ce moment ? Peu importe, je ne pouvais pas la laisser se sentir mal plus longtemps je m'avançais alors vers elle en souriant.

Kaylina - Onee-chan, viens préparé le dîner avec moi, c'est plus amusant de le faire avec quelqu'un !

Je vis son visage s'apaiser légèrement. Je l'aidais à enfiler un tablier pour ne pas salir ses vêtements et lui passait le couteau... Je la regardais faire et c'est à ce moment que mon cœur se réchauffait. Lorsque nous étions petites, nous adorions regarder notre mère cuisiner et l'aider, elle disait toujours que faire quelque chose que l'on n'aimait pas pouvait devenir plus agréable lorsque nous le faisions avec des personnes nous étant chères. Ma mère, je ne savais pas où elle se trouvait, ni même si elle était morte... C'était la première fois que je me sentais apaisée depuis que nous avions emménagés ici.

Yuuko - Nous n'avons plus de sauce soja ni de sel. Je pourrai peu être aller en demander à la voisine...
Kaylina - Elle est partie, elle aussi ! Je vais aller en racheter à la supérette, je reviens vite !

 J'enfilais mon manteaux et prenait mon porte-monnaie avec une impatience étrange, comme celle que j'avais enfant quand papa me donnais la mission d'aller chercher du pain toute seule. Mais ma hâte retombait à peine ma porter claquée. Ce paysage n'étais pas joyeux, je marchais dans une rue triste embaumée d'un léger brouillard blanc donnant tout son air froid à l'endroit. Je  ne devais pas traîner mais avais-je pris assez d'argent ? Nous cuisinions pour nous mais aussi pour Chiharu, Nightmare, Obaka et Yami, n'oubliant pas que Neko nous avait rejoins chez nous. Mais nous n'avions pas le temps de compter ou d'économiser, la plupart des magasins et petites épiceries du coin et des villages d'à côté fermaient chaque jours. Celle dans laquelle je me rendais aujourd'hui était la dernière de notre village, mais l'épicier m'avait confié, pendant que je cherchais le sel, qu'il désirait partir mais ne pouvait pas nous laisser derrière.


Kaylina
- Vous savez, vu la situation actuelle si vous pouvez survivre d'une manière ou d'une autre il faut saisir cette chance. Nous nous débrouillerons ne vous en faites pas.
Épicier - Cela pèserai sur ma propre conscience, abandonner des orphelins à leur sort. Et  ma femme et mon fils... Je n'ai plus rien ni personne pour qui rester en vie, autant mourir dans cette petite bâtisse que m'a léguer mon défunt père. Après ma mort, n'hésite pas à dévaliser le magasin avec tes copains.
Kaylina, le regard triste - Merci infiniment monsieur. Vous êtes un homme bon.

 L'épicier, probablement avec un sourire menteur, portait sa main jusqu'à ma tête et la tapotait avant de me laisser partir... En y repensant, y avait-il d'autres personnes, ou n'y avait-il vraiment plus personne à part nous et l'épicier comme nous le pensions tous ? Quelques minutes après avoir pris le chemin du retour, mes sens se troublèrent, une sensation désagréable d'être observée s'installait, je finis presque par prendre peur lorsque que j'aperçus une grand ombre filée derrière un mur. Je me précipitait, peu rassurée, vers la maison puis claquait la porte d'entrer assez fortement pour interpeller Yuuko.

Yuuko - Tu as tout trouvé ? Il ne manque plus que l'assaisonnement et la cuisson des pommes de terres !
Mao - Vous avez pensée à la viande pour nous les hommes ? D'ailleurs tu devrais en manger au moins un peu Yuuko, il faut lutter contre la bactérie !
Yuuko - J'en mangerai si ça peut te rassurer onii-chan !
Kaylina - Tiens !

Musique d'ambiance z

Je donnais le sel et la sauce à Yuuko et Mao qui s'occupaient du reste et montait à l'étage chercher des affaires - Neko était là.

Neko - Qu'est-ce que tu fais ?
Kaylina - Je cherche des habits pour ce soir !
Neko - Nous allons juste manger en partageant le peu de nourriture que nous avons, tu n'as pas besoin de te faire jolie.
Kaylina, en se retournant vers lui - Huh ?
Neko - Tu n'as pas compris ? N-Ne me fixe pas comme ça, c'est gênant tu sais !
Kaylina, avançant vers lui jusqu'à qu'il sois coincé par le mur - Tu ne comprends pas ! C'est peu être notre dernier repas tous ensemble ! Qui sait... nous pouvons mourir à tout moment alors.. je veux partager ce souvenir avec tout le monde, c'est... ce genre de moments uniques qui nous seront enlevés un jour, alors...Alors je souhaite que ce dernier repas soient gravés dans nos mémoires !



Neko se penchait vers moi et chassait une larme du coin de mon œil en me souriant. Son regard paraissait si doux et si triste à la fois que je ne pu retenir mes larmes plus longtemps me laissant tomber contre lui.

Neko - J'ai compris. Faisons de cette soirée une des plus agréables. Allez, arrêtes de pleurer et files te changer, je vais prévenir les autres de ne pas venir un débardeur du dimanche !
Kaylina, riant avec lui - Hum !

 C'était la première fois qu'il était aussi gentil avec moi, d'habitude il me parlait de façon fascinante certes mais compliquée, restant presque impassible. C'était un peu comme s'il c'était dévoilé. Je partis me changer. Au bout d'une bonne heure, je descendais et retrouvais les autres, ils avaient tous les trois fait l'effort de s'habiller correctement, je suis sûre que cela comptait aussi beaucoup pour eux, même sans le dire. Nous arrivions devant chez Chi' qui nous faisait signe d'entrer et de les rejoindre dans le jardin. Ils avaient installée une belle et grand table en bois avec des chaises et des bancs, ce qui était encore plus beau était le couché du soleil qui nous éblouissaient et nous faisaient oublier le fin brouillard qui entourait la maison.


Tous ensembles, entre-choquants les verres - KANPAI !
Nightmare - ITADAKIMASU !
Chiharu - Ne pense pas qu'à manger, ventre sur pattes !
Mao - Yami tu t'es remis correctement ?
Yami - Oui grâce à Baka-chan je me sens de nouveaux en pleine santé !
Kaylina - Tu es la meilleure Baki !
Baki - Ohhh arrêtez, je vais rougir !
Yuuko - Mao nous n'avons pas entendu de beau discours à propos de l'amour de ta vie !
Mao - Ô ma douche Chi ! Tu es comme le papillon- [...]
Neko - Je peux ravoir de la salade s'il te plait ?
Chi - Hai !

Tout le monde discutait et rigolait jusqu'à la tomber de la nuit où nous nous empiffrions encore ! Je sentie comme l'impression,qu'après cette soirée, nous avions acceptés le tragique destin se dressant devant nous, malgré ce que je pensais il y a deux jours...Mais je n’eus pas le temps de finir mon monologue que mon regard ce posait sur une ombre debout sur le toit qui sautait d'un coup perçant le ciel noir et atterrissait violemment en pleins milieu de la table, ce qui fît voler les plats et mon bol brûlant sur ma main.

Il se tenait debout et nous regardait chacun notre tour. C'était un homme imposant et grand avec de longs cheveux encore plus sombres que la nuit...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Voilà le chapitre 6 après une petite pause d'un mois !
Je pense que tous les personnes seront présents d'ici le prochain chapitre sachant que l'histoire sera plus active à ce moment là. (Oui oui, l'ennuie de ce chapitre est un peu fait exprès.)
J'espère qu'il vous plaira un minimum, à plush !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://ask.fm/KaylinaBBL
Gajeeloup
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 308
Points : 1605
Réputation : 52
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 23
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Manipulation du destin. ⑥   Lun 20 Juil - 15:13

Ouais, un peu "ennuyante" l'histoire mais tu pose le scénario donc c'est compréhensible. Néanmoins pas si ennuyant que ça quand même. J'aime bien la fin, un nouveau personnage entre en scène, tombant du ciel, avec une chevelure aussi sombre que la nuit... J'me demande qui ça peut être c:

_________________

TOBE FLY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaylina
Assidû(e)
Assidû(e)
avatar

Messages : 220
Points : 1505
Réputation : 75
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 18
Localisation : France.

MessageSujet: Re: Manipulation du destin. ⑥   Lun 20 Juil - 15:20

Hum, arigatou, j’essaierai de faire en sorte que l'histoire sois mieux à partir de maintenant surtout que ton arrivée est censée déclencher le début des évènements... Oui quel suspense, qui cela peut-il bien être ?! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://ask.fm/KaylinaBBL
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ryuuketsu
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 254
Points : 1448
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 18
Localisation : Dans un fauteuil (relativement confortable)

MessageSujet: Re: Manipulation du destin. ⑥   Lun 20 Juil - 19:06

Très beaux chapitre et d'ailleurs les musiques d'ambiance était vraiment bien choisis continue à faire des chapitres aussi géniaux que celui-là ^^ !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manipulation du destin. ⑥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manipulation du destin. ⑥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'étrange destin de Benjamin Button
» Le projet HAARP.:la manipulation du climat
» traduction / je suis le maitre de mon destin, le capitaine de mon âme
» AHN Sae Hee • « Toi seule sera le maître de ton destin... »
» quand la main du destin s'en mêle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ Otaku World ∞ :: Vos créations :: Ecriture :: Fanfic spéciale forum-
Sauter vers: